• PLUS D'AMERTUME

     

    "Amertume, irritation, colère... tout cela doit disparaître de chez nous...”

    Ephésiens 4.31

    Un jour ou l'autre nous souffrirons de l'incompréhension des autres, de la calomnie, du rejet d'un être que nous aimons ou pire encore de la trahison de quelqu'un en qui nous avions pleine confiance.

     

    L'un des plus proches de Jésus l'a trahi pour quelques misérables pièces d'argent.

    Malgré tout Jésus n'a pas exprimé la moindre amertume à son égard, l'a appelé “son ami” jusqu'au dernier moment et a fait preuve seulement d'une immense tristesse à son égard.

    Que dire de Pierre qui a prétendu ne l'avoir jamais connu ? Et des autres disciples qui se sont tous enfuis à l'heure de vérité ?

    Et de Jean lui-même celui qui se targuait d'être celui que Jésus aimait ? Il L'a suivi de loin, est entré dans la maison du Souverain sacrificateur parce qu'il était de sa famille, mais rien n'indique qu'il ait fait la moindre tentative pour Le soutenir pendant les heures de souffrances qui ont précédé la croix.

     

    Quand Jésus, ressuscité les retrouve sur les rives du lac de Galilée, leur fait-Il des reproches ? Il les invite à se joindre à Lui pour prendre le petit déjeuner ! Avant de leur confier une mission de la plus haute importance.

     

    Si Jésus a pu le faire, pourquoi pas nous, puisque nous nous recommandons deLui ? “Amertume, irritation, colère... tout doit disparaître de chez vous...”

    L'avenir n'appartient qu'au pardon.

     

    Ressasser le passé ne changera jamais rien.  Allons-nous sacrifier notre vie pour le plaisir de sentir, pendant un très court instant, que “l'autre” avait tort et que nous avions raison de le rejeter à notre tour ?

    « MES PENSEES SONT UN JARDIN QUE JE CULTIVELE CHAMBON-SUR-LIGNON village des justes »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mai 2016 à 10:59

    Fraternité, en dehors de la religion c'est écrit sur de beaux frontons, pour autant cette valeur a du plomb dans l'aile.....

    Coluche avait d'ailleurs une belle formule lui qui a donné l'exemple...

    " Un pour tous, tous pourris" 

    Bonne journée Gigi

    2
    Mercredi 11 Mai 2016 à 11:38

    C'est bien vrai Gigi ... soyons tolérons et pardonnons..

    Bonne journée gros bisous Rozy

    3
    Mercredi 11 Mai 2016 à 15:56

    Le problème aujourd'hui c'est l'accumulation. Tu peux être disposé à pardonner une, deux incivilités, par exemple. Mais à la dose de 10 par jours, ta capacité de pardon s'effrite...

    Bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 11 Mai 2016 à 16:07

    Je raisonne en chrétienne, qui veut agir en chrétienne, c'est à dire, suivant ma foi, qui est

    celle que j'ai en Jésus, celui qui a supporté mille fois plus que je ne le pourrai.


    C'est mon chef de vie, celui dont je ne douterai jamais!

    5
    Mercredi 11 Mai 2016 à 18:49

    Ma chienne ne sera pas un jouet mais un compagnon de vie et "mon bébé". J'ai 64 ans et c'est mon 3è york et j'ai toujours vécu avec des chiens.

    Bises

    6
    Mercredi 11 Mai 2016 à 21:49

    bonsoir ma belle ,du côté météo ,si la matinée fut ensoleillée ,sur le coup de 15h ,retour de la pluie et dire que je venais de finir mes vitres du bas ,bonne soirée ,bisous

    7
    Jeudi 12 Mai 2016 à 08:56

    Bon..jeudi !!!!!!
    C'est avec beaucoup de plaisir
    que je passe te souhaiter
    une bonne journée pleine de
    bonheur et de joie......
    bisou ton amie 

    8
    Jeudi 12 Mai 2016 à 10:33

    Perso, je trouve que tu as mal formulé ta phrase et elle m’interpelle !!! si Jésus ....pourquoi pas nous ? la réponse est claire, nous sommes bourrés d'imperfections et même si nous essayons de suivre son exemple nous n'y parviendrons jamais malheureusement, ce qui ne veut pas dire que nous devons renoncer à le considérer comme notre modèle de vie, entendons nous bien !!! maintenant je pense saisir ce que tu as voulu dire .... vu les souffrances qui lui ont été infligées !!!

    Bonne journée

    Bise

    9
    Jeudi 12 Mai 2016 à 23:17

    Coucou ma GIgi,

    je viens quand même te voir car il y a longtemps qu'on n'a pas dialogué. Je suis en pause et ai un tas de trucs à faire pour toute la famille qui arrive.

    Je suis d'accord avec toi sur le chemin de vie à emprunter mais dire qu'on y arrivera à 100 % emparait bien utopique, je suis loin d'être une sainte, mais c'est vrai que pour moi c'est plus facile de pardonner que de vivre fâchée avec quelqu'un.

    Car je ne suis pas Jésus, qui avait un petit plus quand même et si on faisait du mal à un de mes enfants ou petits.... serais-je capable de pardonner d'emblée?

    Ressasser le passé difficile je l'oubli trop facilement surtout le négatif, je me souviens plutôt des bons moments.

    Belles et bonnes journées et @+++

    Gros bisous.

    10
    Vendredi 13 Mai 2016 à 08:24

    Ne perdons pas de temps avec hier ,  le présent est le seul temps que je connaisse  ; bon vendredi  bises 

    11
    Samedi 14 Mai 2016 à 09:53

    Je suis plongée dans la lecture ( je devrais dire que je les lis pour la seconde fois) des lettres Christiques .

    Jésus explique très bien ce phénomène : tout ce qu'on envoie nous revient .... le bien comme le mal . Et quand il dit " tout ", ce sont les actions, les paroles et même les pensées ..

    C'est pourquoi il ne faut pas s'encombrer de ressentiment, de mauvaises pensées ....

    Mais nous sommes humains, et cela demande beaucoup de travail au quotidien, ce n'est pas du tout naturel pour nous . Ou alors, cela le devient, mais après une concentration de tous les instants ( pas facile de dompter ses pensées !!).

    Je te fais de très gros bisous ma Gigi et te souhaite un bon WE de Pentecôte .

    Josy

    12
    Jacques D
    Dimanche 15 Mai 2016 à 19:00

    Je crois que le verbe pardonner assume une partie de la condition humaine. C'est souvent difficile de pardonner, mais  ma conscience,  ma volonté,  ma raison,  mes convictions spirituelles, contrôlent mes propres actes pour aboutir au pardon.

    Nous avons certainement tous, plus ou moins, des irritations qui tendent à nous mettre en colère, de violents mécontentements, des mouvements agressifs, mais ce ne sont pas des fatalités. Si l'on considère l'autre comme son semblable, si l'on accepte ses divergences, alors le pardon se diffuse spontanément.

     

     

     

    13
    Mardi 17 Mai 2016 à 08:49

    Combien de JUDAS rencontrons-nous dans une vie ?????????????Le tout c'est de les ignorer et de prier pour eux ,  ceux sont des gens malheureux !!!! bonne journée big bises

    14
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 01:17

    nous sommes jésus

    nous avons tous jésus en nous alors on  peut tout

    maintenant si le pardon te fais du bien ok

    si le pardon ne te fais pas avancer car parfois cela arrive celui d en face ne comprend pas toujours

    Tu fais comment ?

    Pour moi le pardon n 'est pas toujours pour l autre il est aussi pour moi

    je pardonne et je me fais du bien

    bonne nuit amie GIGI

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :