• Prière de St François d'assise

     

    Il a connu la richesse et a choisi la pauvreté!

     

    Prière de St François d'assise

     

    Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
    Là où est la haine, que je mette l’amour.
    Là où est l’offense, que je mette le pardon.

     

     
    Là où est la discorde, que je mette l’union.
    Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
    Là où est le doute, que je mette la foi.
    Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
    Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
    Là où est la tristesse, que je mette la joie.

    O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
    être consolé qu’à consoler,
    à être compris qu’à comprendre,
    à être aimé qu’à aimer.

     

    Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
    c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
    c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
    c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie.”


    9 commentaires
  • Que pensez-vous de la défense de cet homme au palais de justice?

    « Oui Votre Honneur, j’avoue tout. J’ai volé un million d’euros.
    Mais permettez-moi tout de même d’attirer votre attention sur les faits suivants: tout au long de ma vie, grâce à cet argent, j’ai comblé mon épouse de cadeaux et mes enfants n’ont jamais manqué de rien. J’ai parfois aidé des amis qui étaient dans le besoin et j’ai même fait un don à une œuvre caritative.
    Je pense donc que ce que j’ai fait de bien ôte ma culpabilité. Je vous propose de me déclarer innocent de ce vol. »

    Croyez-vous qu’un seul juge – sain d’esprit – le déclarerait non coupable? Pourquoi? Parce que le concept même de la justice s’écroulerait! Parce que, dans notre compréhension de la justice, le bien n’efface pas le mal.
    Aussi bien fondé et sincère que cela puisse paraître, personne ne croit que les bonnes actions effacent les mauvaises.

    Si une telle défense nous paraît absurde selon notre compréhension de la justice, à combien plus forte raison l’est-elle devant Dieu le juste juge?

    L’apôtre Paul affirme ici les 5 choses suivantes:

    1. Dieu nous déclare tous coupables. Aucun ne peut passer le test de sa justice.
    2. Il n’y a qu’un seul moyen pour être sauvé: la foi en ce que Jésus a fait pour nous délivrer de notre culpabilité.
    3. Dieu appelle tous les hommes, sans favoritisme, à être au bénéfice de l’œuvre de Jésus par la foi
    4. Parce que Dieu est Dieu, ses perfections le poussent à punir le mal. Et parce que Dieu est Dieu, sa miséricorde et sa bonté le poussent à nous en sauver.
    5. Alors il a fait ce que nous ne pouvions faire. Il s’est envoyé lui-même sur terre, se faisant homme en Jésus: 
    6. Il a vécu la vie parfaite qui répond aux exigences des perfections morales du Père.
    7. Il a vécu pleinement juste et pourtant il s’est offert lui-même pour mourir condamné coupable à notre place.
    8. Certains voient la foi comme un saut dans le vide: « peut-être que ça marchera ».
       Au contraire, la foi selon la Bible, au lieu d’être un abandon courageux à l’inconnu, est une humble confiance en un événement qui s’est réellement produit: la mort et la résurrection de Jésus au travers desquelles Dieu offre sa justice à quiconque reconnaît son besoin d’être sauvé de sa culpabilité. 
    9. La foi, telle qu’elle est expliquée dans la Bible, est notre réponse confiante en ce qu’a fait Jésus-Christ à la croix. Elle est l’expression du cœur repentant!

     

     


    4 commentaires

  •  Jusqu'à vos cheveux blancs et jusqu'à votre vieillesse, je vous porterai.

    Esaïe 46.4

     

    Et pourtant!

    Tu as fini de te plaindre ! Je t’ai créé un monde merveilleux, varié, ensoleillé, enneigé, la mer pour tes désirs d’aventure, le désert pour tes besoins d’immensité sans bornes, les arbres et les fleurs pour leur beauté. Qu’est-ce que tu en as fait ?

    Je t’ai donné des conseils précieux mais simples pour diriger ta vie (tu ne voleras pas, tu ne tueras pas, tu honoreras père et mère ). Les as-tu suivis ?

    Je t’ai appris à prier, à demander, je t’ai assuré de mon attention, de mes réponses, de mon soutien. Je ne t’entends pas souvent !

    Je t’ai donné la possibilité de connaître la différence entre le bien et le mal, de faire librement ton choix, j’ai mis mon Esprit en toi pour te guider. L’écoutes-tu ?

    J’aimerais beaucoup avoir une place à part dans ta vie, un moment privilégié entre nous deux. Tu as tellement d’activités ! Il t’arrive d’être fatigué, découragé, ton travail, ta famille te créent des soucis, ta santé t’inquiète, des imprévus bousculent ta vie, rompent la quiétude sans faille à laquelle tu étais habitué, bref, rien ne va plus !

     

    Tu oublies mes promesses ! “Venez à moi, vous tous qui êtes accablés et, moi, je vous donnerai du repos” Matthieu 11. 28

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  • Puis-je dire "notre Père",
    si je vis dans un compartiment spirituel étanche et
    si je pense que, dans le ciel, il existe un endroit spécial
    réservé à mon église particulière.
     
    Puis-je dire "qui est aux cieux",
    si je suis trop préoccupée des choses de cette terre sur
    laquelle pourtant je ne devrais pas m'amasser aucun trésor.
     
    Puis-je dire "que Ton règne vienne",
    si je ne fais pas tout ce qui est en mon pouvoir pour hâter sa venue.

    Puis-je "que Ta volonté soit faite",
    si je ne suis pas d'accord avec Ta volonté
    et si je me révolte contre elle.
     
    Puis-je dire
    "donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour",
    si je ne change pas mon genre de vie basée sur l'exploitation des autres.

    Puis-je dire
    "pardonne-nous  nos offenses comme nous pardonnons
    aussi à ceux qui nous ont offensés",
    si je garde de la rancune, de la haine et de la colère
    contre mon prochain ou si je le jalouse.

    Puis-je dire "ne nous soumets pas à la tentation",
    si délibérément je me place ou je reste dans une situation
    telle que je puisse facilement tomber dans la tentation.

    Puis-je dire "mais délivre-nous du mal",
    si je ne suis pas prêt à le combattre dans le domaine
    spirituel avec l'arme de la prière.


    Puis-je dire "amen",
    si je n'ajoute pas "quoi qu'il m'en coûte".
     
    Car dire cette prière en toute sincérité me coûtera peut-être !


    11 commentaires
  •  

     

     

    La lettre d’amour du Père 

    Mon Enfant,


    Tu as été créé à mon image. (Genèse 1:27)

    Je te connaissais même avant que tu sois conçu. (Jérémie 1:4-5)


    Je t'ai choisi au moment de la création. (Ephésiens 1:11-12)

    Tous tes jours sont écrits dans mon livre. (Psaume 139:16)

    J'ai fait de toi une créature merveilleuse. (Psaume 139:14)


    Je t'ai tissé dans le ventre de ta mère. (Psaume 139:13)


    C'est moi qui t'ai fait sortir du sein de ta mère. (Psaume 71:6)


    Je ne me suis pas éloigné, ni fâché, car je suis l'expression parfaite de l'amour. (I Jean 4:16)

    C'est mon amour de Père que je répands sur toi. (I Jean 3:1)


    Mon plan pour ton avenir est toujours rempli d'espérance. (Jérémie 29:11)

    Je n'arrêterai jamais de te faire du bien (Jérémie 32:40)


    Si tu me cherches avec tout ton coeur tu me trouveras. (Deutéronome 4:29)

    Je suis aussi le père qui te console dans tous tes ennuis.(2 Corinthiens 1:3-4)

     

     

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires